logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/01/2011

VEHICULES ANCIENS

Chez Mercedes !! - Pendant la 2e guerre, mon grand père était au STO en tant que mécanicien-chauffeur chez Mercedes

UNE BELLE MERCEDES ( cette photo ne fait pas partie de mon album de famille mais je l'ai mise car je trouve ce véhicule très beau)

                                                                                           

P1050355.JPG
LE PREMIER VEHICULE DE MON PERE EN 1922
P1050359.JPG
SON GARAGE EN 1923
P1050360.JPG
IL EXPOSE DANS LES ANNEES 30
P1050361.JPG
P1050362.JPG
ACTIVITES DANS LE GARAGE
P1050356.JPG
MOI DANS UNE VOITURE ANCIENNE
P1050366.JPG
J'AI GRANDI ET C'EST MA PREMIERE VOITURE
P1050367.JPG
LA C'EST MA DEUXIEME VOITURE, MES PARENTS EN VENDAIENT ET J'ETAIS LEUR MEILLEURE RECLAME
P1050368.JPG
LA MON PAPA ME FAIT LE PLEIN
SOUVENIRS....SOUVENIRS!
P1050357.JPG
ICI JE POSE FIEREMENT AVEC UN VELOMOTEUR DES ANNEES 30
P1050363.JPG
UN DOCUMENT DONT JE SUIS TRES FIERE LE PERMIS DE CONDUIRE DE MON PERE
P1050364.JPG
20 FEVRIER 1913 IL AVAIT 20 ANS
P1050365.JPG
ILS ETAIENT DEJA SEVERES A L'EPOQUE, DEUX CONTRAVENTIONS ET VLAN !  PLUS DE PERMIS
LA CREATION DES PREMIERES AUTOS-ECOLES AYANT EU LIEU EN 1917 J'IGNORE COMMENT MON PERE A APPRIS A CONDUIRE

14:59 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (9)

10/01/2011

IL ETAIT....AUTREFOIS

AH OUI ET DANS CETTE VIE PAS TOUJOURS FACILE ON VIVAIT AU RYTHME DU TEMPS ET DES SAISONS

Le pharmacien de Chauvigny - Benjamin Hubault et sa voiture à cheval

 

Brave Cadichon ! - Emile Delidon (1872-1961), pharmacien à Nancy, juché sur un baudet du Poitou.

 

Coop de Lorraine - Un gérant de coopérateurs de Lorraine au travail aux environs de Metz

 

Coopérateurs de Lorraine-2 - Un gérant au travail

 

Un oncle électricien - Du côté de mon épouse un grand oncle électricien avec sa voiture vers 1900...

 

Malle-poste en 1900 - Photo d'une ancienne carte-postale

 

Voiture à chien au Poteau - Emilie Bouvarel, (l'épouse d'Eugène Massot) dans la "Voiture à chien"...<br> Le Poteau 1940

 

 

 

le marché aux brebis - le marché aux brebis d'un auvergnat

 

Ma mémé et son épicerie - Ma mémé posant devant son épicerie avant la guerre 39/45

 

Une Laitière. - Une Laitière d'autrefois.

 

Colporteur - Colporteur dans les VOSGES début 20° siècle.

 

Le sardinier

 

la lavandière

 

Facteur des postes - Mon arrière grand-père Georges Paul LEBARON, facteur des Postes au Havre

 

Le boulanger - La "tournée" de mon grand-père qui livrait le pain à domicile.

 

Une autre époque pour le commerce - Épicerie familiale d'Emile Séjourné mon arrgrand-père avec ses employés 36<br> avenue d'Orléans Paris XIV

 

Carte postale anciennes - Les laitières se rendant en ville en Auvergne

 

La mendicité sur la route

C'ETAIT LE TEMPS D'AVANT, CELUI DE NOS AIEUX, QUI SE SOUVIENT ENCORE DE CES SCENES D'AUTREFOIS, CERTAINES SONT RESTEES AU FOND DE MA MEMOIRE ET VOUS ?

METIERS D'AUTREFOIS, AUJOURD'HUI DISPARUS QUE RESTERAIT-IL DE VOUS S'IL N'Y AVAIT CES IMAGES TEMOINS?

ILS ETAIENT CENT, ILS ETAIENT MILLE

DE LA CAMPAGNE OU DE LA VILLE

TOUJOURS A LA TACHE ILS ALLAIENT

SANS SAVOIR QU'UN JOUR ON QUALIFIERAIT

LEUR LABEUR, LEUR SAVOIR, DE VIEUX METIERS

10:15 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (11)

21/05/2010

FETES D'AUTREFOIS

AUTREFOIS LES FETES AVAIENT BEAUCOUP D'IMPORTANCE POUR LES GENS C'ETAIT POUR BEAUCOUP LEUR SEULS LOISIRS

                                                                                              

P1010741.JPG
LES NOCES SE FAISAIENT AU CHAMP ON CREUSAIT DEUX RAYONS PARALLELES POUR QUE LES INVITES Y METTENT LEURS JAMBES LE CENTRE SERVAIT DE TABLE
P1010740.JPG
P1010743.JPG
FETE AU VILLAGE
P1020674.JPG
LE MANEGE DE CHEVAUX DE BOIS AVAIT BEAUCOUP DE SUCCES
P1010651.JPG
LE DEPART DU FILS A L'ARMEE
P1010652.JPG
DANS LES VILLES BALNEAIRES LES GENS AISES JOUAIENT AU BADMINGTON ( Je pense)
P1010744.JPG
LEGENDE D'AUTREFOIS
JE NE SUIS PAS NOSTALGIQUE DU PASSE MAIS J'AIME REGARDER CES TEMOIGNAGES D'UN TEMPS REVOLU ET POURTANT PAS SI LOINTAIN

  

07:44 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (4)

19/05/2010

DES METIERS D'AUTREFOIS

P1010410.JPG
LE PASSEUR
P1020676.JPG
A L'USINE
P1020684.JPG
EN ROUTE POUR RAMASSER DU GOEMON
P1010650.JPG
LES MONTREURS D'OURS
P1010745.JPG
A LA SCIERIE
P1010739.JPG
LES REPARATEURS DE PARAPLUIE
LA REBOUTEUSE

09:18 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (9)

17/05/2010

LA BRETAGNE D'AUTREFOIS

AUTREFOIS LA VIE ETAIT RUDE ET CES QUELQUES TEMOIGNAGES DU PASSE NOUS LE RAPPELLENT

UN APERCU DE LA VIE QUOTIDIENNE

                                                                                             

                                                                                           

P1010742.JPG
P1010738.JPG
LES CREPES AU CHAMP
P1020675.JPG
LA FOIRE
P1020685.JPG
LE ROUET
P1020686.JPG
LA FERME
P1020687.JPG
P1020688.JPG
J'AIME BIEN CETTE PHOTO TYPIQUE OU L'ON VOIT TRIMER LES VILLAGEOISES TANDIS  QU'EN HAUT A DROITE TROIS DAMES DE LA BOURGEOISIE LES REGARDENT, CELA REFLETE BIEN L'ESPRIT DU MOMENT
LONGTEMPS LA LESSIVE S'EST FAITE AU BORD DE LA RIVIERE SUR UNE PIERRE INCLINEE OU SUR UNE SIMPLE PLANCHE ET SANS ABRI
FABRICATION D'UN SAVON "COMME GRAND-MERE"
1/2 VERRE D'EAU
1 VERRE DE SUIF DE BOEUF
2 CUILLERES A SOUPE DE CRISTAUX DE SOUDE
LA LESSIVE SE FAISAIT A LA CENDRE DE BOIS, CELLE DU CHENE ET DE CHATAIGNIER ETAIT EVITE CAR SA FORTE TENEUR EN TANIN POUVAIT TACHER LE LINGE
DES BOULES DE BLEU DANS L'EAU DE RINCAGE RENDAIENT LE LINGE PLUS ECLATANT
DES RACINES DE SAPONAIRE JOUAIENT LE ROLE D'ASSOUPLISSANT
LA FIN DU 18e SIECLE A VU LA CONSTRUCTION DE LAVOIRS
TEMOINS DES GRANDS ET PETITS MOMENTS DE NOS VILLAGES, LES LAVOIRS EVOQUENT LE SOUVENIR D'UNE EPOQUE REVOLUE ET RAPPELLENT LE DUR LABEUR DE NOS GRANDS-MERES
LE LAVOIR EST UN LIEU SOCIAL DANS CHAQUE VILLAGE, C'EST L'ENDROIT OU LES FEMMES SE RETROUVAIENT ET OU L'ON ECHANGEAIT LES DERNIERES NOUVELLES DU VILLAGE
ON Y CHANTAIT :
TOUS LES JOURS MOINS LE DIMANCHE, ON ENTEND LE GAI BATTOIR
BATTRE LA LESSIVE BLANCHE, DANS L'EAU LIMPIDE DU LAVOIR
L'UTILISATION DES LAVOIRS A ETE PROGRESSIVEMENT ABANDONNE AU 20e SIECLE ET A LAISSE LA PLACE A LA MACHINE A LAVER A PARTIR DE 1950
P1020690.JPG
P1020689.JPG
EN VILLE IL EXISTAIT DES BATEAUX-LAVOIRS EXPLOITES PAR UN BUANDIER QUI HABITAIT A BORD
QUI A PRESENT SE SOUVIENT DES LAVANDIERES ?

09:40 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (9)

22/04/2010

AUTREFOIS, L'ECOLE....

SOUVENIRS, SOUVENIRS...

                                                                                          

P1020520.JPG
Crozon 064.jpg
DES PETITES BIGOUDEN A L'ECOLE
P1020508.JPG
P1020513.JPG
QUI SE SOUVIENT DE L'ARROSOIR AVEC LEQUEL ON ARROSAIT LE PLANCHER AVANT DE LE BALAYER ?
P1020519.JPG
P1020509.JPG
Crozon 059.jpg
P1020510.JPG
P1020511.JPG
P1020514.JPG
Crozon 065.jpg
P1020515.JPG
P1020516.JPG
P1020517.JPG
J'AIMERAIS SAVOIR SI, PARMI LES BLOGUEURS IL Y EN A QUI ONT APPRIS A LIRE SUR LE LIVRE "FAUVETTE ET SES FRERES" ?
Crozon 069.jpg
LE LOGEMENT DE L'INSTITUTEUR

06:45 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (12)

16/02/2010

LES CONSCRITS

LE CONSEIL DE REVISION N'EXISTE PLUS MAIS SUBSISTE ENCORE POUR CERTAINS LE SOUVENIR PLUS OU MOINS LOINTAIN DE CE PÄSSAGE QUI FAISAIT DE VOUS UN "HOMME BON POUR LE SERVICE"

                                                                                             

P1010596.JPG
P1010594.JPG
P1010592.JPG
CLASSE 1910
P1010591.JPG
P1010590.JPG
P1010593.JPG
192O LA CONSCRIPTION A SUSCITE TOUT UN PETIT COMMERCE DE COCARDES, RUBANS, BILLETS A EPINGLER SUR LE CHAPEAU etc C'EST LA MANIERE D'AFFICHER PUBLIQUEMENT QU'ON DEVIENT UN HOMME
P1010597.JPG
CONSCRITS 1937
P1010602.JPG
CLASSE 1912
MON PERE EST AU 2e RANG LE 2e A GAUCHE JE NE PEUX M'EMPECHER DE PENSER : COMBIEN SONT REVENUS APRES LA GUERRE DE 14-18 ?
UN EXTRAIT DE L'AFFICHE :
... L'EXPERIENCE M'A PROUVE, MESSIEURS, QUE DES CONSCRITS DANS L'INTENTION DE FAIRE VALOIR LEUR DROIT A LA REFORME OU DANS CELLE DE PERSUADER QU'ILS Y ONT DROIT, SE MUNISSENT DE CERTIFICAT D'OFFICIERS DE SANTE, VOUS ETES PREVENUS QUE CES CERTIFICATS NE SERONT POINT LUS ET QU'ILS SERONT LACERES SUR LE CHAMP PAR LE CONSEIL DE RECRUTEMENT, IL RESULTE DE CETTE OBSERVATION QUE LES CONSCRITS SE CONSTITUERAIENT INUTILEMENT EN DEPENSES POUR SE PROCURER DE SEMBLABLES PIECES ET QU'ILS DOIVENT SE PRESENTER AVES EXACTITUDE, DOCILITE ET CONFIANCE.....
SIGNE : LE PREFET FRANCOIS RUDLER
ON A LIEU DE PENSER QUE LA CONSCRIPTION AU SERVICE DES CONQUETES NAPOLEONIENNES NE SE FAISAIT PAS DANS L'ENTHOUSIASME

14:33 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (8)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique