logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/03/2014

LA CRIMEE UN SUJET D'ACTUALITE

La Crimée était anciennement un axe de passage et d'installation des populations humaines. Au cours de son histoire cette région maritime a vu passer sur son sol plus de 125 nationalités. Les tout premiers habitants de la future Crimée sont les Cimmériens qui ont laissé leur nom à la Crimée

 File:Crimea map fr.svg

 Dans le même temps, des Grecs s'installent sur les côtes et peu à peu la Crimée est intégrée au monde grec et le restera durant 17 siècles

La Crimée a été conquise par la Russie au 18e siècle à l'issue de la guerre russo-turque de 1768 à 1774

File:Sevastopol004.jpg

 

La ville de Sébastopol est fondée en 1783

La Crimée devint une importante base pour la marine marchande russe

En 1853 l'empire Ottoman décida avec le soutien de la Grande Bretagne et de la France de mettre un coup d'arrêt à l'expansion économique russe. Le conflit qui dura 2 ans fut extrêmement meurtrier puisque 750 000 hommes périssent en 3 ans

File:Malakhov1.jpg

 

D'une superficie de 27000km2 le pays jusque là consacré à l'élevage devient terre de cultures 

Ce fut surtout après 1880 que la Crimée se releva et se transforma en une véritable Riviéra russe, la péninsule devint la villégiature des rois à partir de 1850 lorsque les familles princières de St Pétersbourg firent construire leurs résidences d'été près des villages côtiers

File:Yalta swallowcastle.jpg

 

 Yalta allait devenir une ville comparable à Nice ou Cannes

File:Yalta.jpg

 

File:Sevastopol Crimea-5060.jpg

Un monument à l'entrée du port de Sébastopol

La Crimée est ancestralement une région d'agriculture, elle posséde beaucoup de vignobles et de nombreux vergers, une production d'huiles essentielles biologiques est aussi en plein essor

Le long des côtes de la mer Noire les Criméens pratiquent toujours une pêche de tradition

Elle possède aussi des sites archéologiques qui attirent de nombreux touristes et pourtant....

File:Hersones Crimea Sevastopol.jpg

 

 ... le taux de chômage en Crimée est aujourd'hui de 28%, étant l'une des régions les plus pauvres d'Ukraine

Simphéropol est la capitale de la Crimée qui compte 17 villes 

File:Simferopol - train station - Feb 2011.jpg

 

Mais Sébastopol est une municipalité à statut particulier ne faisant pas partie de la république autonome

A la suite de la dislocation de l'URSS et après référendum, la Crimée se déclare le 20 janvier 1991 république autonome, l'Ukraine proclame alors son indépendance et déclare en 1992 sa pleine souveraineté sur la Crimée et en 1997 le rattachement de la CRIMEE A L'UKRAINE EST OFFICIELLEMENT RECONNU PAR LA RUSSIE 

En 2010 l'Ukraine prolonge le bail de la Russie sur le port de Sébastopol jusqu'en 2042. Moscou conserve sa base militaire stratégique où sa flotte de la mer Noire stationne depuis le 18e siècle

L'histoire se répète, la Russie le 18 mars 2014 récupère à la suite d'un référendum la Crimée mais ce rattachement N'EST RECONNU PAR AUCUN PAYS

Voilà bien succinctement l'histoire tourmentée de la Crimée, nul ne peut dire s'il y aura une suite dans l'immédiat

 

    

09:55 Écrit par oioi dans VOYAGES | Lien permanent | Commentaires (7)

18/03/2014

LE MOULIN DE KERIOLET

Ce moulin est un moulin à eau situé sur la commune de Beuzec Cap Sizun

Il se trouve dans le vallon du Kériolet, non loin de la mer, dans la zone protégée de la pointe du Millet

 

 

P1100049.JPG

 L'eau qui l'alimente descend en pente douce

P1100050.JPG

 

P1100051.JPG

 

 

P1100053.JPG

 

 

P1100048.JPG

Ce moulin a été construit en 1868, à l'origine il était équipé d'une petite roue horizontale, mais en 1878 pour profiter de la force de sa chute d'eau le meunier transforma son moulin en le dotant d'une roue de 8 m de diamètre

 

P1100047.JPG

 

 Le vieux meunier veille sur son ouvrage

P1100046.JPG

 Ici on voit l'eau qui arrive de la source et va alimenter les godets de la grande roue

P1100045.JPG

 Le moulin fonctionna jusqu'en 1958. Acquis par le Conservatoire du Littoral, il a été remis en service en 2008. Sa farine de blé noir est vendue sur le site avec d'autres produits du terroir

 

08:53 Écrit par oioi dans PAYSAGE | Lien permanent | Commentaires (8)

11/03/2014

TRICOTAGE

Que faire quand il pleut, que l'on est retraitée et que l'on a épuisé toutes les joies du ménage !

C'est la question piège que je me suis posée cet hiver  

Alors j'ai fouillé dans mes placards et retrouvé bien à l'abri des mites dévoreuses des pelotes de laine entamées de toutes couleurs, restes de ma période de grand tricotage pour les petits enfants qui depuis longtemps n'ont plus besoin de layette ni de pull à l'effigie de Nounours

Et me rappelant avoir admiré dans un magazine des ouvrages en patchwork, j'ai confectionné un coussin multicolore, ce n'est pas parfait loin de là mais je me suis bien amusée

P1100156.JPG

 

P1100146.JPG

 

 

P1100144.JPG

 

Et voilà ! il me reste encore de la laine, alors à mes moments perdus je tricote encore peut-être pour faire un couvre-pieds pour l'hiver prochain 

 

11:07 Écrit par oioi | Lien permanent | Commentaires (8)

04/03/2014

LA COLERE DE L'OCEAN

Dangereuse et si belle en ses déchaînements, comment ne pas aimer cette furie avec son spectacle grandiose

Je ne veux retenir ici que sa beauté sans oublier cependant les dégâts qu'elle peut faire subir aux riverains, la faute à ceux qui autorisent les constructions si près de la mer !

P1100112.JPG

Ciel gris, mer grise, de loin elle paraît houleuse

 

P1100125.JPG

 

P1100126.JPG

P1100127.JPG

 

 

P1100130.JPG

 

 

P1100131.JPG

 

P1100132.JPG

 

 

P1100133.JPG

 

Les points blancs que l'on aperçoit dans le ciel c'est de l'écume de mer qui vole sur les photos la force du vent n'apparaît pas et pourtant il fallait se tenir solidement sur ses jambes pour ne pas être emporté

 

P1100134.JPG

 

 Sur cette photo je suis littéralement aspergée d'écume

P1100135.JPG

 

 

P1100139.JPG

Ici  on voit l'écume qui franchit le parapet et se répand sur la chaussée

 

P1100140.JPG

 

Ici Paul est resté sagement dans la voiture, je suis sortie pour prendre une photo mais j'avais l'eau qui arrivait à mes pieds

 

P1100143.JPG

 

 

P1100118.JPG

 

Voilà un petit aperçu de la tempête mais vous n'aurez, ni le vent violent qui nous entraînait, ni l'odeur iodé, ni les lèvres salées, ni l'émotion qui vous étreint lorsqu'on s'approche un peu trop près du "monstre" mais c'était un spectacle grandiose

 

10:13 Écrit par oioi | Lien permanent | Commentaires (12)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique