logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/11/2013

11 NOVEMBRE

.SOUVENIRS DE GUERRE celle que l'on appelle la Grande Guerre

Fichier:0 Verdun - Cimetière de Douaumont (1).jpg


Site emblématique de la bataille de Verdun l'ossuaire de Douaumont qui regroupe les restes mortels de plus de 130000 soldats tués à Verdun et dont les corps n'ont pu être identifiés

Pendant près de 10 mois de février à décembre 1916 les trois quarts de l'armée française et 40 divisions allemandes s'affrontèrent au cours de combats qui causérent la mort de près de 300 000 soldats français et allemands, 300 jours et 300 nuits de combats acharnés et effroyables

Ce monument historique est inauguré en 1932 par le Président de la République monsieur Albert Lebrun

Erigé au sommet d'une colline l'imposant édifice est surmonté d'une tour qui abrite une cloche de deux tonnes, le bourdon de la Victoire qui sonne lors des cérémonies

Cette tour haute de 46 m offre à son sommet une vue panoramique sur les champs de batailles

Le cimetière qui s'étend sur 144 380 m2 contient 16142 tombes de soldats français idéntifiés dont 592 tombes de soldats musulmans orientées vers la Mecque

Sans distinction de race, de nationalité, de religion, ces os mêlés rappellent l'universalité de l'Homme et l'inanité d'une guerre fratricide

 

P1080784.JPG

 

François avait 22 ans, c'était en 1914, il croyait encore que la guerre serait vite terminée, en attendant il était brancardier et ramassait sous la mitraille les blessés et les morts

 

P1080785.JPG

1915 Il avait obtenu une courte permission, alors on se faisait photographier pour garder une trace de son passage, les joues sont amaigries, le regard moins serein

 

.


 

P1080786.JPG

Dans la brume du petit matin François est décoré sur le front pour son attitude héroïque en 1916, un instant d'éternité

 

P1080792.JPG

 

P1080789.JPG

 

 

P1080790.JPG

Et comme il était très ingénieux il a inventé et fabriqué une chaise brancard qui permettait de véhiculer les blessés à l'intérieur des tranchées , leur sinuosité ne permettant pas le passage des brancards, évitant ainsi de le soulever et d'exposer le blessé à la vue des ennemis qui eux aussi étaient terrés dans d'autres tranchées à portée de fusil

 

P1080788.JPG

François pose là très fier de sa distinction

Fichier:Marbotte-Apremont-1916.jpg

Et puis un jour à Apremont village de la Meuse complétement démoli, François respira l'ypérite ce gaz qui lui endommagea les poumons

 

P1080787.JPG

Evacué dans un hôpital à l'arrière du front il poursuit une convalescence avec ses frères d'armes qui souffrent du même mal

Tout au long de sa courte vie il souffrira des séquelles causées par ce gaz qui a tué beaucoup d'hommes

A travers l'histoire de mon père, l'Histoire retiendra le sacrifice de tous ces jeunes hommes, ils méritent bien qu'un hommage leur soit rendu

.

14:51 Écrit par oioi dans GRANDS HOMMES | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

Coucou ma OIOI !
Je pense qu'ils défendaient plus leur vie que la ligne donc ils devaient défendre , mon avis .
Bravo ! à François que je connais par tes récits dans la terre enfanta , un jeune et ingénieux soldat .
Le papa à ma maman a été gazé aussi dans les tranchées il en est revenu de cette saleté de guerre et
il est mort des suites du gazage et il ne c'était jamais remit psychologiquement de ces atrocités , il buvait ,
même après lorsqu'elle était finie cette guerre continuait ces atrocités en cauchemars pour les survivants .
Pensées pour eux .... Bon mardi et des gros bizoux aux Quimpérois des deux comtois !
FANFAN

Écrit par : françoise la comtoise | 13/11/2012

un bel hommage à ton papa et tous ceux qui ont vécu cette terrible guerre 1914-1918. Quand on veut prendre un moment, au cours de visites touristiques, regarder les noms inscrits sur monuments aux morts, il est facile de se rendre compte le nombre de personnes mortes guerre 14-18. Je ne connais pas Verdun, mais possible dans les années suivantes. Bonne journée, amitiés; Renée

Écrit par : Campanule | 13/11/2012

vidéo à peine soutenable à regarder ! et quand l'un de ses parenrs a vécu et n'a pas survécu à cette horreur c'est encore pire ! sur le livret de famille de mes grands parents l'encart réservé au décès de mon grand père était resté vierge, la mairie n'avait pas noté le décès . Grâce au site "mémoire des hommes" et d'apeès son matricule militaire j'ai pu avoir l'acte officiel "tué à l'ennemi" mort pour la France 13/06/1915 !!!!!

Écrit par : Renée-anne | 13/11/2012

Tu peux dire "mon père, ce héros" !
Bel hommage.
Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 13/11/2012

Quelle connerie la guerre !! Dans ma famille, trois sont morts en 14-18 et un de mes oncles est revenu gazé. La création de l'Europe a permis de vivre en paix depuis bientôt 70 ans et rien que pour cela, je reste convaincu qu'il faut réussir une meilleure intégration.

Ce qui se dessine aujourd'hui, avec les égoïsmes nationaux, n'est pas une bonne chose.

Bises

Christian

Écrit par : Christian | 23/11/2012

Bonsoir

tu fais bien de remettre François à l'honneur. Ce matin, j'ai assisté comme chaque année, à la cérémonie du 11 novembre dans mon village. En l'honneur de tous ceux qui se sont battus pour notre liberté et de tous ceux qui en sont morts.

Christian

Écrit par : Christian | 11/11/2013

Coucou ma OIOI !
François ton papa, un pioupiou qui a souffert des atrocités, et il voyait les ravages sur les humains en les ramassant amochés. Ta note va faire connaître sur internet son dévouement et son invention. Gros bizoux comtois à vous deux !

Écrit par : françoise la comtoise | 11/11/2013

Un très bel hommage à François, ton père si j'ai bien compris .
Merci pour ce récit et ces photos.
Bonne journée
Bisous
Anita

Écrit par : anita | 12/11/2013

Tu lui rends ici un tres bel hommage
Et tu as des photos c'est important
belle soirée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 13/11/2013

François méritait bien un hommage de la France , qu'il soit cité en exemple et médaillé pour son courage ! En tant que brancardier il avait cette terrible besogne de secourir les blessés et ramasser les morts .
Son idée de génie en créant cette chaise brancard , a certainement permis le sauvetage de nombreux soldats .
Sa famille doit être fière de lui .
Merci de nous faire part de cette note aux émouvantes photos .
Bisous . huguette

Écrit par : macary huguette | 14/11/2013

Un bel hommage rendu à François, au travers de cette note !
Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 14/11/2013

Il méritait amplement l’hommage que tu lui rends à ton papa si ingénieux
un excellent dessinateur en plus ,la perspective de son brancard est remarquable.quand à la guerre il n'y a pas pire connerie.Et ceux qui la déclenchent restent bien au chaud.Bises

Écrit par : heraime | 15/11/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique