logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/06/2012

LES CHARGES SOCIALES DE LA FRANCE EN 1938

Je viens de retrouver quelques revues qui s'appelaient " L'ILLUSTRATION

L'une d'elles éditée en septembre 1938 a retenu mon attention et à sa lecture je me suis aperçue que les préoccupations de l'époque, outre la menace d'une guerre qui pointait son nez reflétaient étrangement celles de maintenant

Fichier:Assemblée nationale française (Detail).jpg

Il est écrit en ce 10 septembre 1938 :

" Bien que nous soyons depuis près de 70 ans en démocratie, la législation sociale de la France est en retard sur celle d'autres pays. Elle impose toutefois aux forces vives de la nation une contribution considérable qui accroit nos difficultés financières.

C'est pourquoi un gouvernement doit s'opposer à la proposition des communistes tendant à instituer une retraite pour les vieux travailleurs, mais aussi des indemnités aux victimes de calamités agricoles et extension des allocations familiales aux agriculteurs, cela coûterait plus de 8 milliards par an à trouver. Dans l'état actuel de nos finances, une telle prodigalité serait folie "

"Quant aux chômeurs ( ils sont environ 2 millions sur 12 millions de travailleurs)  les secours sont calculés avec beaucoup plus de parcimonie que dans d'autres pays ( ils ne sont pas cités)

Même si le chômage était résorbé, hypothèse bien optimiste, les charges sociales de la France n'en seraient pas considérablement allégées. Les secours de chômage absorbent la plus grande partie du budget du ministère du travail, mais les communes contribuent en proportion du nombre de chômeurs dans leur population"

" Mais dans un pays où les exigences fiscales ne cessent de s'accroître, tandis que la loi des 40 heures a diminué l'activité économique et majoré les prix de revient, elle n'en pèse pas moins d'un poids de plus en plus lourd sur la production "

Déjà en 1938 les dirigeants jonglaient avec les milliards de francs et le chômage avait aussi " de beaux jours devant lui"

Rien n'a changé sous le soleil et beaucoup s'imaginent que les difficultés actuelles sont inhérentes à notre époque, mais elles ont un air de déjà vu 

Tout le monde ne profitait pas des congés payés et les bords de mer n'étaient fréquentées que par des privilégiés



Le look des dames en 1938


P1080071.JPG








09:48 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Je vois que tu as eu des essais et des tests concluants.
Hier tu n'avais pas sur tes com le lien URL .Aujourd'hui ça marche !

Ce matin j'ai allongé ma note après ton passage , c'est pourquoi tu n'avais pas vu toutes les images !

Quant à moi , je n'ai pas " Répondre à ce commentaire " et les réponses que je fais , ne sont pas en couleur comme toi .

Pourtant j'aimerais bien . Difficile d'avoir la perfection !

Je me suis inscrite sur Facebook ,puisque nous en avons la possibilité ! J'ai essayé , mais je ne le maîtrise pas parfaitement Je préfère la façon des blogs50 .

Tu as trouvé un illustré historique , à cette époque là , il y avait quelques progrès qui se faisaient jour , mais le pire allait arriver .Mon Père avait perdu son bras en 1940 .j'avais 4 ans.

Les blogueuses habituelles nous manquent ces jours-ci !
Nous aurons bientôt des photos .
Bisous et bon après-midi ! huguette

Écrit par : macary huguette | 13/06/2012

Ah, illustration, nous en avions plusieurs volumes chez mes parents.... ma mère les a vendus avant que je manifeste autant d'intérêt pour la vie d'hier...
Il y a quelque chose qui m'étonne sur la durée du travail. A priori un journal de 1938, durant la grande crise économique qui s'est soldée par la guerre 39/45...et on y parle de passage aux 40 heures...Lorsque j'ai commencé à travailler (vers 1965), dans les bureaux on faisait 42 heures et les ouvriers 45 heures. Un de mes tout premiers postes était de calculer la productivité des "cartouchières" qui étaient payées à la tâche.
Jadis, c'était le travail qui enrichissait....les patrons plus que les ouvriers....mais aujourd'hui, il n'y a plus besoin des Hommes, c'est l'argent qui travaille et des "petits malins" , au plus haut niveau international ont trouvé le moyen de s'enrichir à travers les dettes de ceux qui ne s'en sortent plus, qu'ils soient individu ou nation....en clair la misère des uns enrichit les autres......
En 1938, les Hommes travaillaient et les Valeurs existaient encore....mais aujourd'hui ???

Écrit par : Anne Marie | 13/06/2012

Si le chomage est une vrai calamité, peu de gens aiment travailler, la seule chose dont j'entends parler c'est des loisirs.Beaucoup de branches professionnelles recherchent de la main d'oeuvre,(hôtellerie, aide à la personne,entretient, bâtiment) mais personne ne veut se salir les mains, quand j'étais moi-même commerçante en recherche de personnel pour la saison estivale il m'a été répondu par l'ANPE que en été les demandeurs d'emploi étaient en vacances, et tous mes anciens collègues ont du mal à trouver du personnel (hôtellerie).Entre le chomage et les aides sociales quelqu'un qui n'est pas qualifié gagne autant que s'il travaillait. Pourvu que ça dure! Monique Ruiz

Écrit par : Monique Ruiz | 13/06/2012

Un petit coucou pour tester . mon URL !
Il était mal écrit il y avait gom à la place de com !????bizarre quand même !Merci et à bientôt sur Facebook , je vais chez le Docteur ! bisous ! huguette

Écrit par : macary huguette | 14/06/2012

apparemment ça ne tient pas , ça ne marche que chez moi ! zut !

Écrit par : macary huguette | 14/06/2012

un petit bonjour ..... en passant sur ton blog.

J'espère que tu vas bien.

passe une bonne journée
bise
Marylène

Écrit par : Marylène | 14/06/2012

COUCOU FRANÇOISE
C'est vrai que le look de ses dames n'était pas terrible en 38 encore que celle qui a l'ombrelle ,tu vois ce que je veux dire.
C'est vrai que pour le reste rien n'a bien changé.Bises

Écrit par : heraime | 16/06/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique