logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/04/2010

AUTREFOIS, L'ECOLE....

SOUVENIRS, SOUVENIRS...

                                                                                          

P1020520.JPG
Crozon 064.jpg
DES PETITES BIGOUDEN A L'ECOLE
P1020508.JPG
P1020513.JPG
QUI SE SOUVIENT DE L'ARROSOIR AVEC LEQUEL ON ARROSAIT LE PLANCHER AVANT DE LE BALAYER ?
P1020519.JPG
P1020509.JPG
Crozon 059.jpg
P1020510.JPG
P1020511.JPG
P1020514.JPG
Crozon 065.jpg
P1020515.JPG
P1020516.JPG
P1020517.JPG
J'AIMERAIS SAVOIR SI, PARMI LES BLOGUEURS IL Y EN A QUI ONT APPRIS A LIRE SUR LE LIVRE "FAUVETTE ET SES FRERES" ?
Crozon 069.jpg
LE LOGEMENT DE L'INSTITUTEUR

06:45 Écrit par oioi dans VIE D'ANTAN | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

Coucou Oioi !
Tu es retournée à l'école ?
Non je n'ai pas appris avec ce livre . Tu as une bonne mémoire .
Les prénoms ne sont pas trop démodés à part un ou deux .
Je n'ai jamais récuré les sols de classe , je suis plus jeune,
et je n'allais pas à l'école en sabots . Au collège maintenant ceux
qui n'ont pas d'affaires de marque sont jaloux aussi , les
époques changent mais les sentiments non ............
Ici soleil et douceur .
Bon jeudi à Quimper gros bizoux à vous deux des Comtois ,
Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 22/04/2010

Je me suis régalée avec tes photos , je n'ai pas porté des sabots , mais des galoches ou soques , avec des lacets et semelles en bois .
J'ai encore dans la cave l'arrosoir , le même qui pend au mur de ton l'école , il m'est venu comme une odeur d'avant , en regardant la classe et son plancher .où l'on faisait des arabesques avec l'arrosoir .
Merci pour ces lointains souvenirs .Bises . huguette .

Écrit par : macary huguette | 22/04/2010

Dans ton école, il y a des choses de mon temps et puis des choses d'avant; Mais les bureaux, les tableaux, c'était bien ça!
Les doryphores aussi!
Moi j'ai oublié mon livre de lecture mais le tien ne me dit rien. Par contre il y en avait un, à la maison, de mon père probablement qui était "Le Tour de France par deux enfants" J'aimerais bien le retrouver. Je vais chercher sur Internet puisque tu m'y fait penser!
Bisous et bonne nuit

Écrit par : lisette | 22/04/2010

Coucou OIoi !
Il faut que je retourne à l'école car si je mets Laon en Champagne , pardon Oioi .
J'ai pensé à la Champagne c'est le mari de ma nièce qui me l'a donné , ce plateau vient de sa maman ,
ville où est la famille du neveu et je sais que sa famille était négociant en Champagne , voilà pourquoi mon erreur .
Bon vendredi gros bizoux aux Bretons des Comtois ,
Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 23/04/2010

Je reviens faire un tour à l'école , seulement pour le plaisir des lieux et des yeux ..
Je me souviens de la cuisine de ma vieille institutrice , demoiselle , elle n'avait guère le temps de faire le ménage et parfois il y avait un sacré désordre .
Sur ta photo tout est bien rangé , il n'y a pas l'eau courante , c'était le cas à mon époque , mais le savon de marseille a une belle place !
Mon mari il y a quelques années était allé passer le certificat d'études , dans le Gers , c'était un concours que les gens prenaient au sérieux , il y en avait de toutes les régions et de tous les âges , le but était de tester la mémoire , d'être reçu et d'avoir un diplôme !
Bien sûr il l'avait eu et il y avait rencontré un ami , patron d'usine , venu comme lui , pour gagner un diplome et prouver à ses enfants qu'il n'avait rien oublié du primaire .
C'était bien sympa , l'école devenue musée se visite toujours .
Bonne soirée Françoise et bon Week-end .Bises . huguette .

Écrit par : macary huguette | 23/04/2010

je suis de retour pour venir relire les commentaires et copier le problème des doryphores...je t'ai mis une note ce matin , elle n'y est pas tant pis, Je regarde les sabots et cela me fait penser à ceux que mon grand père mettait pour le jardin et pour me faire danser, je mettais un pied sur chaque sabot, et en avant , nous chantions pour la musique.
L'école et les tables à cirer, la pastille d'encre violette qui fondait dans la bouteille à bec verseur, les buvards du pain d'épice gringoire, les mains que l'on montrait avant d'entrer, les cheveux soulevés par deux règles au niveau des oreilles (les pous)...que de souvenirs dans cette note !
bon week end

Écrit par : josette | 23/04/2010

Bonsoir,

je viens de lire les com chez notre chère Huguette et viens me poser sur les bancs de l'école.

"Les devoirs du soir":j'avais oublié la formule.

Avec ces photos, affleurent tous mes souvenirs d'écolière à la campagne.

Une très belle note.

merci

Amitiés

betty

Écrit par : betty | 23/04/2010

Coucou Oioi !
Nous partons à Belfort voir jouer la cousine dans une comédie musicale , nous couchons ce soir et mangeons le dimanche chez eux avec mes frères et soeurs . Ici le soleil donne le moral .
Bon samedi et gros bizoux Des Comtois aux Bretons ,
Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 24/04/2010

Superbe note !!!
"Fauvettes et ses frères" ? ben non ..ça ne me dit rien
Faut dire que j'étais plus souvent dans les marais de la Souche qu'à l'école....
il y avait des nids de fauvette des roseaux et de fauvette à tête noire...
c'est très jolie une fauvette ...la fauvette à tête noire chante comme un rossignol...
c'est superbe...bien mieux que l'école

Écrit par : Zorg | 24/04/2010

Jusque dans les années soixante, l'école de mon village avait de classes qui ressemblaient à cela, quand je vois le tableau noir avec le programme de la journée énoncé des l'entrée, je me retrouve dans une salle de classe, on n'avait pas les sabots aux pieds, notre génération était chaussée, mais nous devions porter des chaussons en classe, il fallait entretenir le feu emplir les encriers, avant les vacances ont décapait le sol et les tables puis cirage de tout, ça fleurait bon, je ne sais pas si les éléves de 2010 pourront se construire des souvenirs comme ceux la, une chose est sure, les problèmes de mathématiques que nous devions résoudre laisseraietn plus d'un étudiant en panne sèche
bonne journée à toi et à ta moitié
Claude

Écrit par : Claude Le Penseur du jour | 09/09/2010

Moi j ' ai appris à lire avec les histoires de Fauvette et ses frères dans une petite école à Bousignie sur roc Dans le 59 en 1967-1968
J' ai adorai ses histoires qui donnaient envie .
Notre école etait très agrable une classe unique avec je crois 3 niveaux le vieu poele à charbon enfin ene petite école de campagne

Écrit par : Vilaire | 28/06/2011

Moi j'ai lu "fauvette et ses frères" vers 1960, j'avais 8/9 ans environ..c'était un livre de bibiliothèque de ma classe à l'école primaire de st Georges de didonne (17110). Je ne me souviens plus de l'histoire mais je n'ai pas oublié le titre, j'avais du aimer ce livre! Certains détails des photos ci-dessus me rappelle cette époque, depuis j'ai connu d'autre écoles, car je suis devenue institutrice...je n'étais pourtant pas une très bonne élève mais ça m'a aidé à mieux comprendre les enfants en difficultés!!

Écrit par : Nadine | 01/01/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique