logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/12/2009

DES ABEILLES ET DES RUCHES

L' ABEILLE NOIRE D'OUESSANT

Pratiquement disparue en France, l'abeille noire européenne est l'objet de soins attentifs d'apiculteurs bretons

                                                                                          

P1000879.JPG
P1000878.JPG
3 espèces de fleurs courantes en Bretagne : ici la Linaigrette
P1000876.JPG
L'Orchis maculé
P1000877.JPG
La Droséra
P1000880.JPG
Le rucher conservatoire d'Ouessant
P1000881.JPG
Suivant la reine en essaimage, une colonie d'abeilles s'set posée sur une roche
P1000882.JPG
L'abeille noire bretonne a une pigmentation sombre qui lui permet une meilleure absorption solaire, ses poils sont longs et lui permettent aussi de rapporter du pollen par mauvais temps, ses ailes et sa taille plus grandes offrent une meilleur capacité à travailler dans le vent et à transporter de plus importantes quantités de produit, elle sort tôt le matin pour recueillir la rosée
P1000883.JPG
Les alvéoles où pond la reine
P1000886.JPG
L'isolement d'une reine
P1000885.JPG
L'enfumage des ruches
P1000884.JPG
Désoperculation ( un mot barbare ! ) des cadres des ruches pour en extraire le miel
P1000887.JPG
Une ruche peut produire 5 types de produits : gelée royale, pollen, cire, propolis et le miel qui fut longtemps la seule source de sucre disponible
P1000923.JPG
P1000924.JPG
DES RUCHES ET DES HOMMES EN DES TEMPS ANCIENS
P1000888.JPG
P1000889.JPG
P1000890.JPG
P1000891.JPG
P1000892.JPG
Qui veut en faire autant ???

 

                                                                                            

10:46 Écrit par oioi dans ANIMAUX | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Coucou Oioi !

Non je ne veux pas essayer , je suis courageuse mais pas téméraire .
La Linaigrette je ne la connais pas et je ne crois pas qu'il y en ai en Comté .
Les abeilles sont en danger à cause des produits chimiques et autres .
Apiculteur est un très vieux métier qui perdure et il faut que ça continue .
Je me sers beaucoup de miel d'Alsace d'une connaissance apiculteur .

Bon mercredi iodé et bizoux à vous deux de nous Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 23/12/2009

En voilà une belle note bien documentée. La noire bretonne (connaissait pas) ! Elles sont en danger les abeilles, non seulement à cause des produits chimiques mais aussi à cause de ce frelon qui nous vient d'extrême-Orient et qui les tue à grande échelle. Mon mari prend son miel à un copain qui a des ruches, eh bien ! Chaque jour c'est une centaine qu'il tue. Si les abeilles venaient à ne plus exister, nous serions plus que mal. Ce serait la fin du monde. Mais bon, espérons...

Mes parents avaient des ruches quand j'étais enfant. Je me souviens très bien de ma mère habillée comme sur la photo avec son engin à enfumer.

Bisous,
Aliette

Écrit par : Aliette | 23/12/2009

Bonsoir Françoise
.Pas de butineuses ces jours-ci , mais le miel est toujours le bienvenu pour adoucir les infusions .
Je viens de faire un grand tour sur ton blog ...
Je me suis attardé à ton " grenier " chaleureux endroit , où tout est bien rangé , agréable pièce à vivre où la collection de moutons va prendre une bonne place .
Moins agréable , la table à repasser .Mais il faut ce qu'il faut .
Après avoir aperçue la neige qui a saupoudré le camélia , je termine en vous souhaitant un bon et Joyeux Noêl.

MERCI DE TES VISITES.....bises huguette .

Écrit par : macary huguette | 23/12/2009

joli document sur les abeilles, j'aime beaucoup le miel. Bébé à la fin de la guerre ma mère me sucrait mes biberons avec du miel.
Joyeux Noël à vous et aux votres.
Amitiés
Huguette D

Écrit par : Huguette D | 24/12/2009

Coucou Oioi !

J'essaie sur cette note car je n'arrive pas à mettre de com sur ta note " fleur" .
Tu peux retourner sur ma note j'ai fais la traduction , hi !

Bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 26/12/2009

Bonjour Françoise,

Hélas, les deux ruches qu'un ancien avait placé dans les romarins, à deux pas du terrier, n'ont pas survécu à sa disparition. Les abeilles venaient sur les fleurs sauvages, le cerisier et le pécher au printemps. Je ne suis guère connaisseur en variétés d'abeille, et j'ai apprécié de faire la connaissance de cette race d'Ouessant, qui s'est adaptée au vent et à l'humidité. Merci pour cette note intéressante.

J'espère que le frelon asiatique ne décimera pas les ruches comme il le fait déjà en Aquitaine.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 04/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique